La Baule, la diva

Une station balnéaire renommée

Fort de sa plage de 9 km, classée parmi l'une des plus belles baies du monde, La Baule est devenue l'une des stations balnéaires les plus réputées de la côté Atlantique. En effet la population de La Baule-Escoublac est multipliée par 10 en période estivale ! Entre shopping, golf, paris à l'hippodrome ou escapade au casino, cure bienfaisante à la thalasso, excursion dans les environs ou événements sportifs, La Baule offre un cadre parfait pour les vacanciers en mal de quiétude.

Profitez de la proximité du Camping du Bugeau *** pour vous promenez le long des plages, jusqu'à La Baule

Une histoire digne des contes de fées

À l'origine Escoublac n'était qu'un simple village, vivant dans l'ombre des stations balnéaires voisines qui se développèrent au XIXe siècle, tel que Le Croisic, Le Pouliguen et Pornichet.

Mais très vite deux parisiens : Messieurs Hennecart et Darlu, représentant la société chargée de la construction de la voie de chemin de fer de la Côte Ouest, sont frappés par la beauté de ce qui était à cette époque "La Bôle" et par l'intérêt financier de développer ce village bordé de part et d'autre de 9 km de plage et d'un forêt de 700 hectares de pins. Entourés d'entrepreneurs locaux ils créèrent de toute pièce la station balnéaire de La Baule-Escoublac semblable à celle que nous connaissons.

Les promoteurs de cette époque ont pour objectifs d'attirer les riches familles françaises et européennes à investir sur la baie. Les villas ne tardèrent pas à proliférer suivis par les palaces de bord de mer, les hotels de luxe et le casino en 1904. C'est ainsi que le petit village perdu dans les dunes pris le caractère d'une ville mondaine, caractère qu'elle ne perdra pas.