La Brière, "le pays noir"

Le Parc naturel régional de Brière s'étend sur 49 000 hectares sur les marais de Brière, au nord-ouest de l'estuaire de la Loire. La découverte de ce lieu emblématique de la région est à moins de 30 minutes en voiture, en partant du Camping du Bugeau ***.

Un territoire riche par nature

Pays de prairies humides, de roselières, de canaux et de chaumières, le marais de Brière – 2e marais de France après la Camargue – est l’une des richesses écologiques du département. Le Parc naturel régional de Brière en assure la sauvegarde et la protection depuis 1970. Le marais de Brière est surnommé le « pays noir » (l’extraction de la tourbe y fut longtemps la principale activité) en opposition au « pays blanc » (celui de l’extraction du sel). C’est à bord d’un chaland, barque effilée à fond plat, que cette vaste étendue à la faune et à la flore remarquables révèle ses plus beaux visages.

Un patrimoine exceptionnel

Avec plus de 3 000 chaumières, la Brière rassemble 60 % des chaumières de France. Un aperçu de cette particularité briéronne se découvre au village de Kerhinet à Saint-Lyphard, village traditionnel restauré par le Parc naturel régional de Brière. Ce hameau, acquis en 1973 par le Parc et entièrement réhabilité, présente un ensemble architectural piétonnier de 18 chaumières. Aux abords du lavoir et du four à pain, le sentier d’interprétation conte la vie et les coutumes des anciens habitants du village.

18 communes appartenant au Parc naturel régional de la Brière:

  • Assérac
  • La Baule-Escoublac
  • La Chapelle-des-Marais
  • Crossac
  • Donges
  • Guérande
  • Herbignac
  • Missillac
  • Montoir-de-Bretagne
  • Pornichet
  • Saint-André-des-Eaux
  • Saint-Joachim
  • Saint-Lyphard
  • Saint-Malo-de-Guersac
  • Saint-Molf
  • Saint-Nazaire
  • Sainte-Reine-de-Bretagne
  • Trignac